Quadraxial de Laurence

Tessons en argile beige M-340 (Plainsman), extrémité trempée dans argile rouge M-390 (Plainsman)

Tessons en argile beige M-340 (Plainsman), extrémité trempée dans argile rouge M-390 (Plainsman)

Publicités

Triaxial d’Émilie

Cône 9 Cuisson gaz en oxydation Tessons porcelaine HHP de (Tucker’s), extrémité trempée dans grès rouge 440 de (Plainsman)

Cône 9
Cuisson gaz en oxydation
Tessons porcelaine HHP de (Tucker’s), extrémité trempée dans grès rouge 440 de (Plainsman)

Lustres et glaçures Raku

Tessons en argile White Raku 575X de PSH

Tessons en argile White Raku 575X de PSH

Le nitrate d’argent est souvent utilisé en céramique dans la composition des lustres. Il permet notamment d’obtenir des émaux à l’aspect métallique. Le nitrate d’argent est une matière assez coûteuse, il n’est pas nécessaire d’en mettre en grande quantité. Sensible à la lumière, il se conserve dans l’obscurité. Pour cette raison, il est recommandé de préparer seulement la quantité nécessaire à l’utilisation et de conserver l’émail restant dans un contenant hermétique et opaque.

Lors de la manipulation, porter des gants et un masque protecteur en tout temps et éviter tout contact avec la peau.

Méthode 50/50

Méthode 50/50

Procédure à suivre :

 

  1. Identifier la recette de base ainsi que les 7 colorants/opacifiants à tester.

  1. Identifier les contenants 1 et A à G. Calculer 100g. de la recette de base par      contenant et ajouter le % de colorants choisi pour chacune des recettes :

1 – Base seule

A – Base + 10% ox. Fer rouge

B – Base + 2% carb. Cobalt

C – Base + 7% carb. Cuivre

D – Base + 10% diox. Manganèse

E – Base + 2% ox. Chrome

F – Base + 10% Rutile

G – Base + 10% ox. Étain (ou 10% zircopax ou 10% diox. Titanium)

 

Noter que ce choix de colorants est optionnel, il y a possibilité de tester autres oxydes et pigments.

 

  1. Verser 50 ml d’eau (en ajouter au besoin pour une consistance idéale) et tamiser les huit glaçures dans le tamis approprié (3 x 60mesh ou 2 x 80-100mesh)

  1. Identifier chaque tesson (à l’aide d’un crayon oxyde ou de l’identificateur de tesson)

  1. Procéder au mélange avec des seringues. Le mélange pour chaque tesson totalise 20 ml. Les tessons 1 à 8 sont réalisés à partir des recettes de base. Les tessons 9 à 36 sont réalisés en mélangeant à part égale les recettes de base, soit 10 ml + 10 ml pour chacun des tessons, en suivant le plan du diagramme. Par exemple: le tesson 25) 10 ml de recette B + 10 ml de recette F.

  1. Bien mélanger, tremper le tesson correspondant et poursuivre de la même façon pour tous les tessons du 50/50.

  1. Noter sur une fiche d’analyse le diagramme et les recettes effectuées. Vous pourrez référer à cette fiche après cuisson afin d’analyser les résultats.

 

Méthode triaxiale

Méthode triaxiale

Procédure à suivre :

 

  1. Identifier le changement que vous désirez apporter à votre glaçure (ajout d’une ou plusieurs matières, remplacement d’une matière par une autre, suppression d’une ou plusieurs matières, croisement progressif de 3 matières).

  1. Identifier les 3 contenants A, B et C. Peser 200g de la glaçure de base choisie pour chacun des contenants. Ajouter selon la recherche désirée les quantités de colorants et/ou opacifiants (ou autres matières) spécifiquse à chacun des contenants.

  1. Ajouter la quantité d’eau nécessaire dans chaque contenant (de 120ml à 180ml selon le besoin) de façon à obtenir trois glaçures de consistance égale (semblable à l’épaisseur de la crème 10%).

  1. Tamiser les trois glaçures dans le tamis approprié (3 x 60mesh ou 2 x 80-100mesh).

  1. Identifier chaque tesson (à l’aide d’un crayon oxyde ou de l’identificateur de tesson).

  1. Procéder au mélange avec des seringues selon les proportions du diagramme.

      Le mélange pour chaque tesson totalise 20 ml. Exemple : tesson n°5:

 

60%

+

20%

+

20%

=

100%

12   ml

+

4   ml

+

4   ml

=

20ml

100%  =  20ml

80%    =  16ml

60%    =  12ml

40%    =   8ml

20%    =   4ml

 

  1. Tremper le tesson dans le mélange correspondant et poursuivre de la même façon pour tous les tessons du triaxial.

  1. Noter sur une fiche d’analyse le diagramme et les recettes effectuées. Vous pourrez référer à cette fiche après cuisson afin d’analyser les résultats.

Il est recommandé de conserver toutes les fiches d’analyse de recherche dans un cahier ou cartable d’archives dans lequel vous pourrez commenter vos résultats et y référer au    besoin.